Parallèlement à ma formation de SHIATSU, je n’ai cessé depuis ma jeunesse de vivre « une vie dans les chevaux ». J’ai notamment travaillé à Maison Lafitte de 1985 à 1987, où je montais tous les matins des « lots » à l’entrainement. Plus tard, au cours d’un voyage en Australie, une professionnelle du dressage m’a demandée de « voir » sa jument en shiatsu.
En m’y attelant tant bien que mal, je fus témoin de réactions merveilleuses. La jument s’est calmée sur le champ, a fermé les yeux et s’est détendue en accueillant mes mains. Elle est restée dans cet état bien après le traitement.
Cette expérience m’a poussée à concilier mon amour des chevaux et l’outil de ma vie professionnelle en m’inscrivant dans la meilleure école de shiatsu équin en Angleterre, « The School of Equine Shiatsu », basée dans le Sussex.
Depuis ce jour ma passion ne cesse de grandir, que ce soit dans mon travail sur les humains que dans le traitement des chevaux. L’extrême sensibilité du cheval, qui s’exprime par signes, m’a conduit à affiner mon écoute. Les humains aussi nous parlent dans le silence bien plus que dans les paroles et ce sont les mains et le coeur qui écoutent.


Le SHIATSU EQUIN associe les mots japonais shi—doigts et atsu—pression, à la racine latine equus—cheval, l’adjectif équin se rapportant donc au cheval.
Tous les travaux de ces dernières 20 années on démontré la sensibilité extraordinaire du cheval, son intelligence émotionnelle, sa capacité de se mettre en résonance avec l’être humain, et surtout son endurance à essayer infatigablement de nous montrer qui nous sommes. Le cheval est cheval depuis des millions d’années, il sait qui il est, ce qui n’est pas toujours le cas en ce qui concerne le genre homo sapiens sapiens.
Le cheval sait immédiatement reconnaître celui qui s’approche de lui avec respect et écoute, avec l’intention de lui procurer une détente et un bien-être qui est souvent mis à rude épreuve par l’équitation et sa condition de vie. Toute l’intention du SHIATSU est donc perçue à 100% par notre ami à 4 pattes. Il va répondre au toucher SHIATSU par tous les signes de détente classique, baisser la tête, mâchouiller, bailler, son ventre va gargouiller — il va même guider la main qui le touche vers les points des méridiens qui en ont besoin.

Les bienfaits du shiatsu sur le cheval

  • Au niveau « psychologique » (gestion du stress)

Le shiatsu permet en effet de réduire significativement les symptômes et les problèmes reliés au stress du cheval.
Des études montrent qu’un cheval traité de façon régulière et prophylactique par shiatsu présente moins de risques de développer les maladies typiques liées au stress : ulcères, fourbures, coliques, faiblesse du système immunitaire, problèmes de comportement…
Ainsi traité, le cheval relâche sa peur et reprend confiance. L’énergie dans les méridiens recommencent à circuler. Il se montre mieux disposé à mobiliser son énergie sur la tâche demandée et au moment voulu.
Il communique mieux avec les humains et prend davantage de plaisir à accomplir sa tâche.

  • Au niveau physique et physiologique

En travaillant directement sur les tensions causées par le travail ou les circonstances environnementales ou humaines, on permet au cheval de rester souple et en harmonie avec son environnement. On soulage les douleurs musculaires avant qu’elles ne s’aggravent ou ne deviennent chroniques.
Le shiatsu agit directement sur le système nerveux sympathique, avec des répercussions à différents niveaux : la circulation sanguine s’améliore, les muscles se détendent, la digestion s’adapte (métabolisme des sucres), le système hormonal est apaisé…
Les périodes de rétablissement après des accidents ou des maladies sont raccourcies. Le shiatsu permet ainsi d’optimiser le traitement médical prescrit par le vétérinaire.
Le shiatsu raccourcit le temps de récupération après les courses ou les compétitions.
Le cheval et son gardien sont une seule entité.


J’encourage souvent à voir la problématique de façon plus générale. Le mal être ou le problème physique de la personne peut rejaillir directement sur le cheval. Par exemple, des tensions après une journée de travail devant un ordinateur, vont créer des contractures musculaires dans l’assise lors du travail d’équitation et seront transmises directement au cheval. Ici je vous parle d’un cas purement mécanique, mais la chose est aussi vraie si la personne traverse une crise de vie, séparation, dépression, questionnement… et si ces pensées sont amenées de façon inconsciente dans l’environnement du cheval – ce qui est inévitable. Les chevaux ayant une grande intelligence émotionnelle, ils peuvent manifester leur inquiétude physiquement par une boiterie ou un manque d’appétit ou simplement un comportement différent qui peut perturber le travail.
Je traite donc de préférence le couple que je considère comme étant une entité. Le shiatsu donne de très beaux moyens pour faire venir les choses à la surface, permettre l’expression et la libération des tensions…


La séance de massage se passe de préférence dans un champs ou au paddock, voire un manège déserté, ou autre lieu familier et sécurisant, où il a la place de bouger et de marcher quand il le souhaite ; quand les conditions météorologiques le permettent, en dehors de grands vents ou tempêtes. Le cheval doit être propre, sec et au repos. Il est préférable de choisir un temps en dehors des repas. Il est bon qu’il puisse rester au repos au moins quelques heures après la séance. La séance peut durer entre 30 minutes et une heure, c’est le cheval qui décide.

Je traite bien sûr aussi les chiens…


Pensez-vous acheter une cheval?
Le shiatsu me permet de ‘connaitre’ le cheval différemment – dans le sens qu’il va me révéler une partie de son histoire cachée…
N’hésitez pas à m’appeler pour un autre point de vue sur le couple que vous allez former et l’interaction potentielle entre vous deux.

Qi des Neuf Etoiles

Un outil précieux reste pour moi la numérologie chinoise du Qi des Neuf Etoiles, qui nous permet de faire un bilan de l’interaction du couple.
Si par exemple nous avons un petit cheval arabe ‘feu’ et que le gardien de celui-ci est prioritairement bois, l’élément bois nourrissant le feu – le couple risque de régaler les spectateurs avec une démonstration pleine de vie – ludique – si c’est bien vécu, mais incontrôlable ou potentiellement dangereuse si c’est mal vécu.
De même qu’un cheval ‘eau’, qui excelle à l’entraînement au dressage ou au saut, peut sous le stress et monté par sa ‘personne’ – elle aussi ‘eau’, avoir de façon inexpliquée le matin même du concours, une boiterie complètement inexpliquée.

en savoir plus…